Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Samedi, septembre 5 2009

Bryce Canyon National Park

 SAMSUNG DIGITAL CAMERAOn écourte d'une nuit notre séjour à Zion, la chaleur nocturne et les bourrasques de vent nous auront convaincus d' aller voir ailleurs. Et ce ailleurs c'est Bryce Canyon. Alors que dire ? La route monte encore et encore, on prend de l'altitude. On arrive dans une pinède, c'est ça le parc ? ? On installe la tente, on passe au Visitor Center et fin de journée.

Le lendemain, on part pour un double treck une loop qui combine deux trails.

Mais auparavant rdv au Visitor Center pour avoir des tickets pour un full moon hike de 2h30.

On arrive à 7h15 ( le ranger nous a bien précisé d'arriver au moins 45 minutes avant l'ouverture) et déjà une vingtaine de personne attendent, waouh ! Motivés; il fait 5°C, on a froid, on est tous fatigués et ca se voit sauf les américaines, pimpantes : maquillés, brushinguées et déjà au cell phone. Enfin on le veut ce full moon hike...faire un treck à la lumière de la pleine lune avec un ranger c'est un truc à ne pas rater... A 8h02, les tickets en poche on part ptit déjeuner pour ensuite commencer le trail.

Au moment d'arriver au camping, une drôle d'odeur dans la voiture... étrange, c'est ptêt le garde manger qui n'est plus si frais...Mais là quelle surprise, devant nous se pavane une souris, saloperie de souris qui a squatté Mama Bear. Ni de une ni de deux, on vide tout à la recherche de cette mouse, évidemment on ne la trouve, mais à force de taper sur la voiture, on se dit qu'elle a filé. On remet tout dans la voiture et on part pour le double trail.

Ce combo est qualifié de «  best 3-miles trail of the World », ok ok ils se la racontent les ricains, of the world of the USA … On arrive au début du trail à Sunrise Point et là … en sortant de la pinède, une vue plongeante sur une fôret de Hoodoos ! Un dégradé de rouge, de blanc et des formes hallucinantes!

Y a pas grand chose à dire, juste voir les photos, on en a pris pleins les mirettes ! L'hiver, la neige et le vent sculptent ces différentes forme de Hoodoos. Les rangers avaient l'habitude leur donner des noms mais ils se transforment si rapidement qu'ils ont lâché l'affaire.

Après tout ce qu'on a vu, on était loin de penser que Bryce puisse autant nous émerveiller, un truc de OUF !

La ballade dans le canyon était sensas ! Un vrai plaisir...et pas trop difficile, même si,dans le journal du Parc ils le considèrent comme moderate. Avons-nous atteint une telle condition physique ? Non c'est juste que les randonneurs américains le font en tongues.

La journée se couvre, on croise les doigts pour que le full moon hike est quand même lieu, allez on y croit !

On arrive au rdv à 19h30, tout le monde est là, sauf les moins optimistes qui, au nombre des nuages et à la couleur du ciel, ont préféré capituler. Diana, la ranger, nous explique qu'on va tenter le coup mais que rien n'est acquis si ça se gate on fera demi-tour illico. On part, plus on avance et plus le ciel se gate et les éclairs fusent dans le ciel, bon ben au bout d'un moment la décision tombe: let's go back. Dégouté ! Mais entouré par les orages, ce n'est pas très safe, et puis il fait nuit noire. Le plus rageant c'est si la lune se pointe pendant la nuit; il faut préciser que Bryce Canyon est réputé pour être un des plus beaux spots au monde pour observer les étoiles. Enfin, il a plu toute la nuit, la lune nous aura boudé.

Après un american breakfast chez Rubi's, on est en route pour … Monument Valley !

Jeudi, septembre 3 2009

Zion National Park

 SAMSUNG DIGITAL CAMERAAprès la traversée de Death Valley (2h), on ne s'imaginait qu'il nous restait tant de route (6h) faite de paysages si différents : du désert du Nevada, on est passé aux portes de Vegas pour attaquer le plateau du Colorado en Arizona et se rendre finalement dans l'Utah.

Au bout d'une longue autoroute rectiligne en s'éloignant de Las Vegas commencent à apparaître les roches rouges caractéristiques de la région, quelle surprise et étonnant spectacle !

Nous arrivons enfin à Zion, nous sommes au fond du canyon et devant nous s'offre un paysage incroyable ; nous sommes écrasés par ces sommets rouges et la chaleur qu'ils nous assomme. Cette roche stratifiée raconte plusieurs millions d'années d'histoire...

Le canyon n'existerait pas sans la Virgin River, qui a façonné cette vallée. D'ailleurs nous piquons des têtes dans son eau bien fraiche ! Quel délice pour finir fraîchement cette journée à 36°C ! La rivière nous sert de bath pendant tout le séjour.

Plusieurs trecks sont au programme, ils sont étalés sur plusieurs jours. Seulement auparavant, avant de partir bille en tête (cf Yosemite), on est allé au Visitor Center pour prendre connaissance des infos du moment.

Maintenant, avec notre entraînement, on a un bon rythme et les miles défilent …Une ballade dans les emerald pools, plusieurs niveaux avec des falls qui sont un peu sèches en été mais au printemps sont incroyables!

On a booké un tour avec un ranger pour découvrir le parc. Une visite de 2h gratuite ( dingue aux USA !!), où on nous raconte l'histoire de Zion.

On s'est fait une ballade dans les Narrows, au fond du Canyon, on remonte le rivière. On peut faire jusqu'à 8 miles... Incroyable ! Et surtout il y fait FRAIS et on a les pieds dans l'eau...

Et là on prend la route pour Bryce Canyon, juste à côté ( 2h30). Le combo gagnant! A voir...

Mardi, septembre 1 2009

Death Valley

 SAMSUNG DIGITAL CAMERADépart du motel à 5h30 pour voir le lever du soleil sur Death Valley, et par la même occasion éviter les 45°c dans la voiture... Peu de mots pour décrire ces paysages si changeants, lunaires, époustouflants, et dire que des cowboys sont passés par là à cheval ( sans la clim) ça laisse bouche bée... aussi on va laisser parler les photos!

Far west

 SAMSUNG DIGITAL CAMERAPetite étape à Lone Pine, CA avant de s'aventurer dans la Death Valley.

Lone Pine, bourgade de 1700 habitants, comme dans les films, d'autant qu'elle a hébergé les plus grands noms des westerns hollywoodiens

Ca fait du bien de dormir dans un vrai lit, de pouvoir prendre une douche, ca change du camping (2 douches en 6 jours).

Demain matin, départ à 5h pour pouvoir profiter du sunrise dans la Death Valley ! Direction le parc Zion, puis Bryce Canyon et le Grand Canyon avant Las Vegas !

Bonne nuit...

Dimanche, août 30 2009

Sequoia National Park

 SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Arrivée jeudi 27 août

Nous quittons la vallée verdoyante de Yosemite pour retrouver le désert californien et ses 38°c. Heureusement Mama Bear a la clim ! Des paysages, à chaque fois, à couper le souffle !

On arrive à Three Rivers, une route de montagne de plus de 40km nous attend pour atteindre la Giant Forest et donc notre campground. On devient des pros en matière de logistique: transfèrer coffre dans la bear box et monter la tente, tout ça en moins d'un quart d'heure.

Au programme: douce balade à pied pour atteindre le General Sherman Tree, un des plus larges sequoia, connu pour être l'arbre à la plus grande circonférence au monde.

Ensuite, on se prépare à faire un trail de deux heures à la découverte de ces géants. Vraiment impressionnant.

Nous sommes à 2300 mètres d'altitude, il fait quand même 28°c, au pied de la forêt, il faut rajouter 10°C. La nuit, chez nous, il fait 8°C, en bas il en fait 19°C.

Samedi, on visite la Crystal Cave, elle vient de rouvrir, elle était temporairement fermée par les autorités locales, à la suite d'incidents douteux qui pourrait impliquer des trafiquants de drogues, nous a t-on dit … Et là, on en prend pleins les yeux, le guide, un passionné de grotte, nous tient en haleine durant toute la visite. Il nous raconte l'histoire extraordinaire de la formation de ce lieu unique: découvert en 1918, température entre 9-10°c. On passe de salle en salle, il ne faut pas toucher la roche fragile, sous peine de détruire des années de création. L'équivalent d'une phalange de petit doigt met plus de 200 ans à se former, ce serait dommage. Visite époustouflante ! Sauf les gamins qui font partie de la visite et qui sont insupportables.

On est monté aussi en haut du Moro Rock, enfin on, j'ai laissé Jérôme continuer tout seul.Très peu pour moi cette ascension vertigineuse de ce rock, mais j'ai vu les photos dingues ( me confirmant le fait que j'ai bien fait de descendre au milieu du parcours, j'aurai été coincée en haut incapable de bouger) Et moi qui suis monté tout en haut, je peux vous dire que le sommet offre une vue à 360° sur la forêt et la vallée, c'est de toute beauté !

On a quand même réussi à faire des trails, cette fois on a été raisonnable, pas plus de deux ou trois heures et plutôt dans la catégorie moderate que strenuous ! On a vu un ours dans le meadow, le marais. Evidemment c'est le jour où on fait le trail sans jumelles !

Tous les soirs, rebelotte bbq et firecamp, couché 21h, et oui il fait nuit à 19h30 (Yosemite c'était 20h)

Et le matin, breakfast devant les biches !

On aura vu des ours, un coyote, des oiseaux en tout genre des geais bleus, des daims, des biches, des cerfs, des écureuils...

On est dans la voiture en route pour Lone Pine, escale dans un motel avant Death Valley. On va prendre une douche et dormir dans un lit sans ours, même pas besoin de réveiller Jérôme pour aller aux toilettes.

- page 2 de 3 -