Le bus part de Merida à 19h et nous arrivons à San Cristobal à 9h du matin. Premier bus de nuit... On part du Yucatan pour arriver dans le Chiapas, qui est un autre état du Mexique. Autant vous dire que la nuit fut terrible ! Même si pour passer le temps, on a eu droit à plusieurs films version espagnole bien sûr, et quels films !! En plus, même si on avait prévu une petit laine pour la nuit, on n'avait pas pensé que le chauffeur mettrait la clim à fond, mais vraiment à fond! En fait, il caille. On pourrait voir avec lui si on peut pas la baisser un peu mais personne le fait, alors on ne va froisser notre chauffeur, peut-être fait-il ça pour se maintenir éveillé ? ? Enfin, nuit horrible avec une arrivée à San Cristobal en lacet, et oui nous arrivons dans les montagnes, alors ça tourne, un peu beaucoup, sans arrêt, un vrai plaisir ! Nous sommes à 2113 mètres d'altitude ! La végétation est vraiment luxuriante, ici ! A Merida, un Anglais nous a conseillé un hostel , il était vraiment emballé, du coup on y va. Pour rejoindre le Backpaker hostel, il faut traverser toute la ville. Ce qui nous donne une bonne impression de l'atmosphère... La ville semble très belle et bien animée, il y a du monde partout. Les rues sont pavées et les trottoirs hauts et fins, on a du mal à se frayer un chemin avec nos gros sacs sur le dos. On finit par arriver à l'hostel, devant une grande double porte en bois, nous poussons la porte et découvrons un jardin entouré de bâtiments colorés, des chiens et des chats se prélassant au soleil, la maison du bonheur ! Il est encore tôt, il est 10h et la chambre n'est pas encore prête, du coup la patronne nous invite à poser nos sacs et à aller en cuisine prendre un petit déjeuner, sympa ici... Nous sommes totalement crevés après cette nuit passée dans le bus, mais nous nous motivons pour aller faire un tour. Ballade dans la rue, déjeuner dans le patio d'un centre artistique, musée d'anthropologie Na Bolom, ancienne maison de Mr et Mme Blom.

Super intéressant. On découvre les clichés de Marcey Jacobson, de 1965 à 1980, des photos incroyables du peuple maya, en noir et blanc. Elle a réussi à se faire accepter pour avoir le droit de prendre ses photos !

On continue la visite, on arrive maintenant à la vie de Gertrude et Frans Blom, anthropologues et photographes,ils ont dédiés leur vie à ces découvertes dans les année 30. Leur vie est passionnante, explorateurs, aventuriers, ils défendent la culture indigène.

Une fois la visite terminée, on rentre à l'hotel, et c'est à ce moment qu'il pleut averse ! On comprend pourquoi les trottoirs sont si hauts, pas de système d'évacuation, et ici quand on dit que c'est la saison des pluies, il pleut des cordes et des cordes. On arrive trempé à l'hôtel, combiné avec la bonne nuit de bus, on n'est pas au top: petit mal de gorge, mal de tête, mais on se booste pour se faire un tit dîner de pâtes avec un verre de vin. Apres le dîner, on se retrouve dans le salle de tv, salle commune. On fait la connaissance de Cielo, une colombienne, elle voyage depuis Cali en Colombie et va retrouver son mari à Playa Del Carmen. Elle nous donne les bons plans sur la Colombie en nous répétant que là bas c'est « bellissimo, lindo, precioso... » enfin, elle nous a dessiné une carte du pays avec une idée de « paseo ». Cielo nous a raconté que la situation en Colombie a bien changé, selon elle, le gouvernement fait tout pour anéantir la guérilla, en leur coupant les vivres, a priori ça marche. Enfin, un moment délicieux avec cette colombienne ! Du coup, c'est sûr on passe par là … Allez zou au lit, demain nous attend une excursion avec l'hôtel, du coup on a un peu peur, mais on verra bien: on va voir San Juan de Chamula, un village indigène.