6 heures de bus sur des routes de montagnes tournicotantes, avec une conduite à la mexicaine, un vrai plaisir ! Horrible, horrible, un voyage sans fin, un sac en plastique prêt à dégainer si besoin... Nous voilà arrivés à Palenque, à la limite du vomissement.

On se trouve une petite posada, on compte y rester une nuit ensuite on ira dormir dans la jungle. En attendant, on doit s'occuper de notre départ du Mexique, des missions nous attendent: réparer les zapatos de rando de jeje déchirées par les trajets en bus, trouver une poste pour envoyer notre fameux hamac, faire tamponner notre passeport pour sortir du pays ( cad aller à la banque et payer une taxe) et c'est déjà pas mal. Ah mais oui nous sommes le 24 septembre, APPELER la mandinette pour lui fêter ses 30 ans...Feliz cumpleanos carina !!

Au final, fin de journée crevés et sous la pluie, donc à bien réfléchir on va rester dormir en ville, la jungle une autre fois... On se book, pour le lendemain, une excursion aux ruines de Palenque, situées dans la jungle et une expédition aux cascades à 2 heures de route, oui oui la route en lacet et tout et tout !!!

On prend un guide pour nous montrer le principal des ruines de Palenque soit le tombeau de Pakaal, on peut encore visiter le temple, mais on ne peut plus descendre dans la chambre funéraire. Et selon lui, d'ici quelques années pour mieux préserver le site, on ne pourra même plus y monter. Profitons-en !!

Le site est immense, nous sommes entourés de bâtiments et encore cela ne représente que 5% de la zone archéologique, la plupart sont toujours recouverts de végétation. Malheureusement, tous les fonds pourvus par l'état vont aux sites de la région du Yucatan. Les ruines de Chiapas intéressent moins les touristes, il n'y a pas la mer.

Le palais de la dynastie Pakall est vraiment impressionnant. C'est probablement le bâtiment de la civilisation le plus élaboré jamais découvert. On peut se l'imaginer avec ses ornements de stuc coloré, cela devait être époustouflant. La tête des explorateurs qui ont découvert ce site... Même si tout était enseveli sous la végétation ! Le palais dispose même d'une galerie de portrait, ça laisse deviner le luxe du lieu... Même s'ils n'ont pas inventé la clé de voute, les mayas savaient bâtir des arches, par un moyen ingénieux d'équilibre et de contre-poids. Ils étaient certes limités dans leur dimension, mais arrivaient tout de même à construire des pièces hautes sous plafond...

Après cette visite guidée, nous nous promenons sur le site, et observons des zones encore recouverts de végétation, découvrons le chemin antique que les habitants pratiquaient quotidiennement pour descendre à la cascade. Ces ruines sont vraiment ahurissantes par leur étendue !

A midi, le bus nous récupère à la sortie du site et nous filons pour les cascades. Nous reprenons la route que nous avions emprunté pour venir de San Cristobal, la nausée revient... Premier arrêt à la cascade de Misol-Ha, où l'on découvre une formidable chute d'eau haute de 35m qui produit un fracas incroyable et un nuage d'eau en suspension. On peut même passer derrière la cascade par un chemin dérobé. Il ne faut pas avoir peur de se mouiller, en quelques secondes on se retrouve trempé ! Avec notre nouvel appareil photo numérique WaterProof (!!!) acheté ici pour une poignée de pesos, nous ramenons quelques clichés inondés...

Allez on continue l'expédition,on fait connaissance avec un peu tout le bus ! Sympa... On arrive, enfin, à Agua Azul, comme son nom l'indique, l'eau est bleue, enfin elle est de cette couleur quand il ne pleut pas, et là en pleine saison des pluies, l'eau devient chocolaté, pas possible de se baigner ! Mais au moins, les touristes ne sont pas super nombreux ! On visite le site, incroyable. Une petite halte au musée du coin, nous montre les différentes espèces qui vivent dans la coin, dingue, avec un peu de chances, on pourra voir un sarahueto, une espèce de singe qui hurle quand arrive la pluie …

En attendant le bus, on se pose et on apprend le règles du jeu de cartes Backpacker ( sympa le cadeau pour le voyage), il faut bien lire les règles, un peu long mais le jeu a l'air bien cool … Tu dois visiter des pays, sur leur carte un nombre plus ou moins importants de clichés, plus le nombre est élevé mieux c'est... Tu dois en avoir le plus possible,mais tu peux ajouter des bonus qui multiplient les points ou des malus qui arrivent pendant le voyage... Marrant ce jeu !! Des ptites filles mayas,qui vendent toutes sortes de fruits, sont fascinées et jouent avec nous...

On monte dans la bus, sous la pluie, une bonne route de montagne encore 2 heures de route et on rentre...

Demain dernière journée à Palenque et le soir on prend le bus de 21h direction Chetumal à côté de la frontière du Belize. On y arrive demain au Belize. On change de langue, on reprend l'anglais, enfin il paraît que c'est pas évident à comprendre... on verra ! Et si les conditions météo le permettent on part de Caye Caulker mardi pour une virée en bateau de 2 nuits, 3 jours jusqu'au sud du pays.... Parece estupendo !!