But we will be back to do the overnight sailing !

Et oui malheureusement, le tour ne se fera pas cette semaine, manque de monde, tout est « slow » en ce moment sur l'île. Fin septembre et tout le mois d'octobre sont les mois creux. En même temps, ça nous a permis d'en profiter au calme, au rythme carribean ! On peut vite y prendre goût ! Du soleil, la plage, des cocotiers, du rhum et quelques moustiques car depuis lundi soir on revit ...ils font passer un camion dans tout le village, celui-ci comprend 3 rues principales, il diffuse un gaz anti-moustique d'une efficacité redoutable ! Génial !Du coup vivre ici, humm... pourquoi pas ?

On ne s'est pas laissé démonter avec ce trip de 3 jours en bateau qui est tombé à l'eau, on s'est booké un day trip pour allez faire du snorkling sur la barrière de corail. Amazing !

L'ile est toute petite, alors vite on croise les mêmes têtes et on hang out with them ! Un couple d'anglaises qu'on a rencontré dans le bus pour passer la frontière, une mère et sa fille australiennes qui voyagent ensemble depuis deux mois. L'île est bourrée d'australiens et d'anglais, dur dur de capter leurs accents. Enfin, l'accent des locaux vaut le détour aussi ! Ils sont bien cools ici, peut-être la ganga locale … Sur la panneau de la police de l'île on peut lire « smoking ganga is illegal, don't listen to what the locals tell you … »

Ce soir dernière soirée sur l'île, les Caraïbes c'est fini pour un tit bout de temps … On prend le bus de 9h30 pour Flores au Guatemala, notre quatrième pays. On passe de l'anglais à l'espagnol, du belizean dollar au quetzal .

L'aventure continue...